Difficultés et partenariats - J.30

Publié le par Mbaye Maïro

Lafia Lessi,

Les premières difficultés rencontrées ont été :

  • d'obtenir des informations bien détaillées sur le néré
  • de faire la sensibilisation au départ de Kadji Madeu faute de moyens et de matériel
  • le manque d'assistance technique dans la mise au point du projet
  • le manque de moyens de communication pour obtenir des informations sur le néré existants sur place ou les expériences d'ailleurs
  • l'inexistence de moyens pour la mise en place de la pépinière, le suivi et la préparation du site de plantation
  • de faire une étude sur les méthodes de transformation dasn la région
  • le manque de formation sur la consommation du néré dont le volet devrait accompagner le projet dans son développement à grande échelle.

Demande de partenariat ou d'appui bénévole:

Pour faire résoudre cela, nous souhaiterions bénéficier :
  • d'un appui technique de la part d'individus bénévoles ou d'organisations ayant une expérience ou spécialisés sur le néré et sa transformation par des conseils, des formations ou stages pratiques
  • d'assistance technique dans la mise au point et la gestion de projet
  • d'assistance pour la communication et l'accès à l'information à travers les NTIC afin de faire connaître Kadji Madeu
  • d'une assistance à la  réalisation de sites pilotes et à la recherche de nouveaux sites
  • et d'une collaboration sur le volet transformation qui devrait être le catalyseur de Kadji Madeu.
Malgré toutes ces difficultés nous croyons sincèrement que le néré est d'un intérêt sans égal pour les éco-systèmes sahéliens que pour les hommes qui y vivent et qui ne méritent que le meilleur du terroir qui les alimente comme nous souhaitons le croire à Béoulsy.

Publié dans Etapes

Commenter cet article